Les nouveautés de la beauté connectée

Les marques d’hygiène-beauté rivalisent d’ingéniosité pour répondre aux besoins des consommateurs qui veulent toujours plus de personnalisation.

A l’occasion du CES, le Consumer Electronic Show qui s’est tenu à Las Vegas du 9 au 12 janvier dernier, plusieurs grands noms de la beauté ont présenté leurs dernières nouveautés.

La nouveauté capillaire

La meilleure innovation pour le cheveu a été présentée par Henkel pour le SalonLab de Schwarzkopf Professional. Le premier appareil analyse les cheveux au niveau moléculaire (sécheresse, nature, couleur…). Les données sont transmises à une tablette qui analyse les résultats et fait des recommandations personnalisées. Le consommateur peut également rentrer ses vœux particuliers, comme une coloration, grâce à la caméra de la tablette il aura une simulation du résultat. Le dernier rouage de l’écosystème est une machine qui fabrique les soins capillaires sur-mesure en fonction des résultats du premier appareil et des souhaits de l’utilisateur.

La peau sous toutes les coutures

Romy avait lancé en 2015 un concept similaire avec Figure, une machine qui mixait les données environnementales (climat, pollution) avec les données personnelles de l’utilisateur (sport, sommeil…) pour lui combiner un produit cosmétique adapté. Romy a mis à jour sa machine fin 2017 pour la rendre plus compacte et utilisable par plusieurs personnes.

Une autre nouveauté peau est celle de Neutrogena (du groupe Johnson & Johnson) : un scanner de peau qui se fixe directement sur un smartphone. Le scanner développé avec Fitskin analyse la nature de la peau grâce à des LED (pores, rides, sécheresse), transmet les données à une application qui offre des recommandations personnalisées et conseille des produits de la marque. Les recommandations deviennent de plus en plus adaptées au fur et à mesure de l’utilisation de l’appareil.

Produits solaires

L’Oréal se prépare à l’été grâce au capteur à UV de La Roche Posay. Montré originellement il y a deux ans au CES, la marque a présenté cette année une nouvelle version du dispositif. Rebaptisé UV Sense, le capteur est plus petit (de la taille d’un ongle) et a une durée de vie plus longue ce qui permet d’avoir jusqu’à trois mois de données, il analyse l’exposition aux rayons UV. La Roche Posay a distribué gratuitement des patchs à 1 millions de personnes et en moyenne, 34% appliquent plus de crèment solaire et 37% s’exposent moins au soleil (LSA Commerce Connecté) 37 millions de consommateurs ayant testé le dispositif depuis son lancement appliquent plus de crème solaire et s’exposent moins aux rayons.

Parfumerie

Moodo est un diffuseur de parfum d’intérieur qui permet de créer instantanément sa propre ambiance. Via une application smartphone, l’utilisateur peut personnaliser, mélanger, associer des fragrances pour se créer son environnement. L’appareil a aussi la commande vocale grâce à Google Home.

La beauté, un marché en évolution

Ce qui ressort  des dernières tendances beauté présentées au CES est une volonté de répondre aux besoins du consommateur. Un consommateur qui recherche de l’instantanéité, de la personnalisation et des conseils adaptés afin d’avoir des produits cosmétiques qui lui correspondent vraiment. La beauté, un marché plutôt traditionnel, commence à s’associer à des technologies dernier cri afin d’élargir encore plus son offre et de proposer des expériences encore plus poussées et personnalisées à ses consommateurs.